Hommage à Dalida: Fière d’être calabraise

Je veux partager avec vous un amour immense, passionné, l’émotion et le frisson qui m’assaillent lorsque j’entends sa voix. Je veux essayer de vous présenter cette artiste qui, à un moment donné, a réussi à briser le cœur de millions de personnes. Pouvez-vous voir l’émotion dans mes yeux? C’est mon amour, un hommage à Dalida, la fierté calabraise.

Dalida

Tout autour de nous les gens sont jaloux
Ils m’reprochent surtout d’avoir pour toi des yeux trop doux
De t’aimer follement mon amour,
de t’aimer follement nuit et jour

(T’aimer follement – Dalida)

C’est un grand amour pour ma Dalida depuis dix ans!

Elle est celle qui me tient compagnie pendant mes journées d’étude, dans mes jours d’insouciances, de tristesses, pendant que je marche dans le parc ou lorsque je bronze sur la plage, quand j’attends à l’arrêt de l’autobus jusqu’à ce que j’ouvre la porte de ma maison. C’est elle qui me tient compagnie d’une chose à l’autre, sous la douche, pendant que je me sèche les cheveux, avant de sortir, dans la voiture. Quand je n’ai pas sommeil, sa voix devient mon somnifère.

C’est un amour encore plus grand quand vous savez que vous pouvez le vivre intensément en atteignant la Casa Museo (Maison Musée) de Dalida à Serrastretta, un petit village d’Italie, vous entourez de gens qui comme toi l’aiment énormément, qui ne vous prennent pas pour une folle et qui comprennent pas cette obsession.

Dalida

Si vous saviez combien de fois j’ai demandé à mon mari d’aller à Serrastretta pour la visiter. Chaque anniversaire, chaque dimanche, pendant les périodes de vacances. En 2012, avec ma sœur, nous nous sommes rencontrés à l’événement Serrastretta in Tempo, mais malheureusement nous avons trouvé la Casa Museo fermée.

Cela aurait été le cas ou une coïncidence, je ne sais pas, mais aller cette année là pour promouvoir le territoire de Serrastretta dépasse toutes mes attentes et a le sien car je ne sais pas à quel point c’est une année importante.

En fait, 2017 est une année spéciale, une année “ronde” qui fête:

  • le 55e anniversaire de la visite historique à Serrastretta di Dalida,
  • le 30e anniversaire de sa mort,
  • le 15e anniversaire de la naissance de l’Association Culturelle Dalida,
  • le 10ème anniversaire de l’Institution de la Casa Museo Dalida.

Hommage à Dalida: la fierté d’être calabraise

Dalida a été et continue d’être une chanteuse d’origine italienne, naturalisée française, elle a vécu à Montmartre (Paris) pendant plus de trente ans, en réalité, Iolanda Cristina Gigliotti dite Dalida même si elle est née au Caire (Egypte) le 17 janvier 1933, dans le quartier de Choubrah, est fille, petite fille, nièce de calabrais pour être exact!

En 1893 son grand-père paternel, Giuseppe Gigliotti, a quitté Serrastretta à l’âge de seize ans pour l’Egypte en quête de fortune. Il y a rencontrè sa femme (nome cognome et origine) et y a fondè sa famille. Le père de Dalida, Pietro fut le premier violon de l’orchestre de l’Opéra de Il Cairo.

Dalida est élue Miss Egypte en 1954 tout le long de sa carrière elle fue toujours en tête du hit parade, recevant de nombreuses récompenses. Dans les années 60 – 80 elle chante en dix langues, dont entre autre le français, l’italien, l’allemand, l’arabe et le japonais. Elle est la première femme à remporter deux disques de platine, le premier en 1964, et le second en 1984, et c’est pour elle que l’album de diamant est créé, livré à l’Olympia de Paris en 1981.

Dalida

Dalida est une artiste complète, une icône pour son époque. Au cours de ses performances, elle est à la fois chanteuse, danseuse et comédienne, elle joue dans divers films, et en 1986 elle est la protagoniste du film dramatique égyptien de Youssef Chahine « Le sixième jour ».

Je crois qu’elle a, comme moi, laissée des petits cœurs autour du monde, sûrement un de ses cœurs la lie à ses origines calabraises. Elle qui, bien qu’étant née au Caire, a parfois tendance à souligner qu’elle est d’origines italiennes en conservant sa citoyenneté et son passeport au fil des années. Elle qui déclare ouvertement qu’elle est née dans ce petit village calabrais comme pour souligner avec une grande fierté son grand désir de maintenir un lien fort avec ses origines calabraises. En particulier avec Serrastretta.

 La Casa Museo de Dalida à Serrastretta

Il suffit que je franchisse le seuil de la Maison du Musée pour réaliser l’un de mes grands rêves: entrer dans un monde qui parle totalement d’elle.

Dalida

Casa Museo di Dalida – Serrastretta

Dès que vous arrivez à Serrastretta, il est difficile de ne pas remarquer l’œuvre de bronze créée par Francesco Gallo (alias Inis). Atteindre la Casa Museo est simple, il suffit de suivre son image sur les volets qui vous accompagnent depuis l’amphithéâtre.

Serrastretta

La Casa Museo de Dalida a été inaugurée en 2007 : les origines, les débuts et les succès de l’artiste sont évoqués dans les trois salles. Tout parle d’elle. Dès que vous entrez, vous pouvez voir la copie de l’extrait de l’acte de naissance reçu du Caire et la notification des publications de mariage, tous deux retranscrits dans la documentation présente dans la ville de Serrastretta parce que c’est là qu’elle résidait.

Dalida

Atti di nascita di Dalida

Dalida lors de sa tournée en Italie qui commence de Catanzaro (Calabre), profite de l’occasion pour visiter la ville de Serrastretta le 5 Avril 1962. Toute la population l’aime et veut son affection. J’imagine son émotion quand, en sortant de la voiture, elle se retrouve face à un arc de triomphe où deux petites filles portent son nom! Ce jour-là, elle a également reçu la citoyenneté d’honneur de Serrastretta on lui a demandé de devenir marraine de l’équipe de football locale.

Dalida

Dalida a Serrastretta

Vous ressentirez l’amour et la passion pour Dalida à travers les photos, les cartes postales, les illustrations et les créations envoyées par les fans de Dalida du monde entier.

Dalida

Casa Museo di Dalida – Serrastretta

L’Association Culturelle Dalida

Depuis 2002, l’Association culturelle Dalida, en plus de garder la mémoire de Dalida toujours vivante, vise à promouvoir le territoire de Serrastretta avec diverses initiatives tout en respectant les traditions, comme l’événement « Vivre la forêt de hêtres», un événement culturel, enogastronomique environnemental dans le bois de hêtres de Monte Condrò.

Hommage à Dalida

Associazione Culturale Dalida

L’Association culturelle Dalida en collaboration avec l’ACI de Catanzaro a hospitalisait et organisait pendant cinq ans à Serrastretta la dernière étape de la Coupe d’Italie Slalom – Trophée Dalida, maintenant dans sa seizième édition.

Avec le temps: Hommage à Dalida

Pour l’occasion du trentième anniversaire de sa mort, l’Association culturelle Dalida, la ville de Serrastretta et la Région de Calabre ont voulu rendre hommage à Dalida le 5 Août 2017. L’événement a mis en scène d’excellentes personnes ainsi que les amoureux de Dalida, comme Cristiano Malgioglio, Silvia Mezzanotte, Carol Lauro et Maria Letizia Gorga. Le neveu Luigi Gigliotti et le Président du Fan Club Officiel Dalida Forever, Thierry Savona, étaient également présents.

Thierry Savona raconte la grandeur de Dalida dans le monde, la qualité de son travail, sa carrière exceptionnelle. En France, Dalida est toujours présente, chaque année un hommage lui est rendu dans les journaux à la télévision sans attendre les anniversaires et les commémorations. Thierry Savona, en plus d’être le président du Fan Club officiel, disponible en 11 langues, s’occupe de la communication en ligne pour garder vivante la mémoire de Dalida.

Serrastretta parvient à les faire tomber amoureux aussi! Essayez d’imaginer le bonheur de Thierry et de sa grande sa surprise de trouver de nombreux fans dans ce petit village calabrais, la fierté de son neveu Luigi de se sentir adopté par les gens de Serrastretta, de voir combien d’amour tourne autour de sa tante.

Un immense merci à l’Association Culturelle Dalida pour m’avoir soutenu tous ces mois pour la réalisation de cet article, pour m’avoir accueilli deux fois à la Casa Museo. Merci à Maria Antonietta Mascaro et au secrétaire Angelo Aiello de m’avoir fait frissonner de leurs histoires, de m’avoir consacré une partie de leur temps, à Fafa et Rosanna pour la révision du texte.

Pour lire la version italienne, cliquez ici ->Dalida: l’orgoglio di essere calabrese

Leggi anche...
Serrastretta
Cosa vedere a Serrastretta: un viaggio nella storia
Casa Museo di Dalida - Serrastretta
Dalida: l’orgoglio di essere calabrese
Sedia 13bis, tipica di Serrastretta
Il Museo della Civiltà Contadina e Artigiana di
Ner Tamid del Sud
Ner Tamid del Sud: la Sinagoga ebraica di
Angoli: il borgo della castagna
Angoli: il borgo della castagna
La Pacchiana di Tiriolo
L’abito tradizionale calabrese nella provincia di Catanzaro
prev next

2 commenti

  1. L’histoire de Dalida est vraiment intéressante. Merci pour l’avoir partagée!

  2. concetta guerreiro

    che nostalgia vedere questo bellissimo messagio !! e capisco questo amore per dalida perche anche io nel 2011 sono venuta a serrastretta ,,,grazie

Rispondi